,

Station de déminéralisation, un exemple industriel

Station de déminéralisation, entreprise L'ELECTROLYSE (Latresne, 33)

DESCRIPTION DU PROJET

C’est à quelques kilomètres de Bordeaux que l’entreprise L’ELECTROLYSE se spécialise depuis plus de 60 ans dans le traitement de surface. En perpétuelle quête de modernisation, la société a souhaité équiper l’usine de Latresne (33), d’une station de déminéralisation pour recycler les eaux de rinçage issues de leurs procédés. Une belle innovation technique et écologique pour cette firme girondine, qui a fait confiance à ASSISTEAUX pour la construction de cet appareil.

PROCÉDÉ DE TRAITEMENT

Le traitement, adapté aux effluents de ce site de production, se déroule en 3 étapes :

  • Filtration sur sable pour clarifier l’eau d’éventuels résidus solides
  • Adsorption sur charbon actif pour les matières organiques (graisses, huiles, etc.)
  • Déminéralisation sur résines échangeuses d’ions, cationiques et anioniques, pour retenir les réactifs dissous (acides, sels, métaux lourds, etc.)

LA STATION de déminéralisation

La station est dimensionnée pour traiter 15 m³/h d’effluent, et est composée :

Photo d'une des deux unités de déminéralisation de la station

L’unité de déminéralisation de la station, après filtrations

  • D’un filtre à sable est composé de 800 litres d’un mélange d’hydroanthracite et de sable,
  • D’un filtre rempli de 800 litres de charbon actif,
  • D’une unité de déminéralisation, composée de deux bouteilles contenant chacune 1000 litres de résines,
  • D’une armoire électrique de gestion comprenant un automate et une tablette tactile qui permettent d’interagir avec les différents éléments électromécaniques de la station et gèrent ainsi les différents flux.

La régénération des résines se fait par l’intermédiaire de réactifs adaptés à chaque type de résines. Les cuves contenant les réactifs sont stockées séparément et à l’extérieur de la pièce, pour minimiser le risque d’incident.

SAVOIR-FAIRE ASSISTEAUX

ASSISTEAUX propose et installe des stations de déminéralisation pour les industriels depuis plus de 40 ans. De la préparation de produits chimiques de base au traitement d’effluents, les entreprises qui ont choisi ASSISTEAUX pour leur production d’eau déminéralisée sont multiples et variées, et possèdent un traitement adapté à leurs besoins.

Vous avez un besoin similaire ? N’hésitez pas à nous contacter sur notre site internet. Nos équipes sont à votre écoute !

Intéressé par nos réalisations ? N’hésitez pas à lire d’autres articles !

 

LASAT : Station de Neutralisation des Effluents – Salle d’Autopsie

DESCRIPTION DU PROJET

Le laboratoire LASAT a souhaité accueillir les activités d’analyses de leur site de Niort et créér une salle d’autopsie animale sur le site de Champdeniers (79). Ce regroupement a permis la réhabilitation de 1280m² de bâtiments et la création 400m² d’extension.

Une partie importante de l’extension est dédiée à la construction de la salle d’autopsie pour laquelle un traitement spécifique des effluents est nécessaire.

PROCESS DE TRAITEMENT

Le traitement adapté à ce type d’effluent consiste en une attaque basique par adjonction de lessive de soude. Le pH est ainsi amené à 12 – un brassage de 90 minutes minimum permet l’inactivation des agents pathogènes et les ANTC pouvant être présents dans cet effluent.

A la fin de ce temps de traitement l’injection d’acide chlorhydrique permet de faire baisser la valeur du pH pour satisfaire aux normes avant rejet dans le réseau d’eaux usées.

STATION DE TRAITEMENT

La station est de type « Batch process », l’ensemble des phases de traitement se réalisant dans une cuve unique de 1000 litres. Ce traitement est entièrement automatisé sans besoin d’une action extérieure.

Les deux cuves de réactifs de 1000 litres (acide et soude) sont installées en extérieur. Deux pompes doseuses permettent l’injection de ces réactifs vers la cuve de traitement. L’ensemble des canalisations présente sur la station sont en polyéthylène électrosoudable.

Une armoire électrique automatisée contrôle l’ensemble des phases de traitement et permet la surveillance des niveaux de chacune des cuves. Une tablette tactile servant d’IMH (Interface Homme-Machine) sert à l’opérateur pour surveiller le traitement et agir sur les différents éléments électromécaniques de la station.

SAVOIR-FAIRE ASSISTEAUX

ASSISTEAUX propose et installe depuis de nombreuses années ce type de station, plus particulièrement dans le milieu médical. Les CHU de Poitiers, Limoges, Rouen, Angers sont équipés d’une station ASSISTEAUX permettant le traitement des effluents issus des salles d’autopsie et de thanatologie.

Nos équipes sont à votre disposition pour répondre à vos besoins. Contacter-Nous